Plusieurs choix de cigarettes électroniques sont disponibles sur le marché, elles sont séparées en 3 catégories : débutants, intermédiaires et experts. Il est conseillé de connaître les différents types de cigarettes électroniques pour choisir correctement ce qui vous convient.

Les kits pods sont de minuscules cigarettes électroniques ayant deux parties qui fonctionnent ensemble c’est-à-dire la partie supérieure (cartouche) et la partie basse (batterie). Les cartouches sont changeables. L’atout des pods est sa simplicité.

Il y a également L’AIO (all in one, tout-en-un) sont des cigarettes électroniques sous forme de tube ce qui fait que les deux parties sont indivisibles, aucun réglage n’est nécessaire. Son rechargement se fait par un câble USB.

Les kits mod sont composés de deux parties séparables : l’atomiseur en haut et le box en bas. L’avantage de ces cigarettes est l’interchangeabilité des éléments entre eux.

Il faut donc choisir un modèle qui répond à vos besoins et à vos attentes. Il est évident que chaque cigarette électronique diffère d’une autre mais elles ont toutes un point en commun : le réglage et le mode de fonctionnement.

Comment régler les Watt de la cigarette électronique ?

Il est recommandé de définir la valeur de la résistance en (ohm) avant de déterminer la puissance de la cigarette électronique. Comme vous le savez déjà, la puissance de votre e-cigarette doit s’adapter à la valeur de la résistance qui varie entre 0.5 à 2.5 ohm.
Attention, le choix de la résistance ne doit pas être aléatoire, bien au contraire, elle doit aussi s’adapter à votre cigarette électronique. Une fois la valeur de votre résistance déterminée, vous pouvez commencer le réglage de la puissance de votre cigarette électronique.

Pour une résistance :

Supérieure à 1.5 ohm = puissance inférieure à 10 watts

  • 1 ohm et 1.25 ohm = de 9 à 15 watts
  • 0.5 ohm et 1 ohm = de 20 à 35 watts
  • 0.3 ohm et 0.5 ohm = de 20 à 60 watts
  • 0.15 ohm et 0.3 = de 20 à 100 watts

Il est déconseillé pour les débutants de prendre des résistances qui demandent entre 30 et 60 watts ou plus car elles produisent une importante vapeur et vous risquez de ne pas supporter parce que vous n’êtes pas habitués. Voir l’article Meilleure cigarette électronique pour gros fumeur.

Quelle puissance mettre pour la cigarette électronique ?

La puissance à mettre pour la cigarette électronique varie selon les vapoteurs, leurs conditions et leurs ressenties. Chaque vapoteur est différent et ne souhaite pas la même puissance que celle de son ami.

Le matériel également a ses limites :

  • 18 watts et 16 watts = risque de goût de brûlé
  • 14 watts et 12 watts = puissance conseillée
  • 8 watts et 6 watts = risque de fuites

Si après avoir inhalé et votre cigarette continue de crépiter pendant un moment, sachez que vous êtes trop en puissance et donc votre résistance est brûlée. Il est alors temps de réduire votre puissance afin de sauver encore votre résistance. C’est pour cela, qu’il est recommandé que la puissance de la cigarette doit s’adapter à la valeur de la résistance, cela évitera le goût de brûlé.

Quelle température pour vapoter ?

Appelé TC ou le contrôle de température est l’un des modes de fonctionnement qui permet de contrôler la température de chauffe de la résistance de votre cigarette électronique. Même si la température idéale à ajuster dépend du matériel choisi et de son type mais généralement la température pour vapoter votre cigarette électronique doit être entre 150 et 300°C.

Une résistance de cigarette électronique va chauffer pour vaporiser le e-liquide. Dans le cas où il n ‘ y a plus de e-liquide ou pas suffisamment, votre résistance va se mettre à chauffer d’avantage et c’est dans ces situations que vous allez sentir le goût de brûlé (les dry hits) car le coton de votre résistance ne supporte pas cette chauffe à sec.

Afin d’utiliser les modes contrôle de température (TC), il faut des résistances particulières :

  1. Des résistances en Nickel
  2. Des résistances en Titane
  3. Des résistances en Inox