Les cigarettes électroniques sont des appareils conçus de manière spéciale. Elles se composent d’une batterie, un atomiseur et d’un réservoir. Comme pour tout autre appareil, elles ne sont pas à l’abri d’une panne dûe à un mauvais usage ou un accident. Lorsqu’elles cessent de fonctionner, vous vous demandez si elles sont réparables et comment y arriver. Vous devez savoir que certains éléments peuvent être réparés et d’autres, non. On vous donne toutes les clés.

Quels éléments sont réparables sur une cigarette électronique ?

Pour réparer votre cigarette électronique, vous devez connaitre les composants réparables. Par exemple, si c’est votre résistance qui est endommagée, vous ne pouvez que la remplacer. Idem pour le commutateur de votre vapoteuse.

Parmi les composants réparables, on retrouve :

La batterie

Les batteries des cigarettes électroniques sont délicates. Si elle est intégrée, il vous sera difficile voire impossible de la réparer. Vous pouvez simplement tester la tension pour vérifier s’il ne s’agit pas de problème de chargeur.

Si votre batterie fonctionne mais vous n’obtenez aucune connexion avec votre réservoir, vous devez savoir que la borne positive peut s’enfoncer en cas de pression excessive. Même si la plupart des cigarettes électroniques sont équipées d’une broche à ressort qui empêche ce phénomène, le ressort peut toujours se bloquer.

Au niveau de la partie supérieure de votre batterie, vous remarquerez un petit cercle métallique, en cuivre ou en acier qui est poussé vers le bas, déconnectant la batterie du réservoir. À l’aide d’une pince à épiler, essayez de soulever doucement cette broche centrale de quelques millimètres. Cela peut faciliter la connexion de votre batterie à votre réservoir.

Le clearomiseur

Un manque de précautions peut entraîner une fuite du clearomiseur de votre cigarette électronique. Pour le réparer, assurez-vous qu’il ne contienne pas d’e-liquide et identifiez l’endroit de la fuite. À l’aide d’une colle, réalisez un joint d’étanchéité et laissez sécher. Recommencez l’opération 3 fois de suite.

Attention, si la fuite est trop grande, vous devez penser à changer votre clearomiseur en vous rendant dans un magasin de cigarette électronique. L’e-liquide risque d’être contaminé par des produits chimiques si vous utilisez la colle dans ce cas.

Si vous remarquez du e-liquide séché dans votre clearomiseur, ajoutez un liquide neuf et tirer des bouffées rapides pendant 2 minutes. Cela permet de chauffer votre résistance et de liquefier l’e-liquide.

Un kit de cigarette électronique peut coûter entre 15 et 130 €. La changer à chaque panne technique peut donc vous revenir cher. Analysez les composants endommagés et envisagez de les réparer ou les changer.

Pourquoi se tourner vers un atomiseur reconstructible ?

Lorsque vous vapotez depuis un moment, il est possible que vous ayez envie de personnaliser votre expérience de vapotage. Pour ce faire, se tourner vers un atomiseur reconstructible peut être une véritable révélation pour vous. En effet, si vous décidez d’opter pour un atomiseur reconstructible, vous aurez l’embarras du choix pour faire un montage personnalisé.

Si vous souhaitez avoir une sensation de vapotage qui se rapproche au plus près de votre attente, vous pourrez personnaliser la mèche ou encore la résistance. Si vous décidez de choisir un atomiseur reconstructible, il faut savoir que vous pourrez profiter de sensations de vapotage indescriptibles. En plus de renforcer le goût des e-liquides, vous pourrez profiter d’une vapeur importante pour un moment de vape agréable.

Pour aller plus loin, nous vous recommandons un site qui est un véritable guide sur ce qu’est un atomiseur reconstructible. Si vous vous tournez vers ce type de vapotage, il faut savoir que c’est particulièrement économique sur le long court. En effet, vous pourrez nettoyer la résistance. De cette manière, il y a de fortes chances que vous pourrez l’utiliser plus longtemps qu’un clearomiseur classique.