Elle est souvent présentée comme une alternative efficace au tabac en vous aidant à mieux gérer vos sevrages. La cigarette électronique gagne en popularité aussi bien chez les fumeurs que les non-fumeurs. Les méthodes d’absorption de la vapeur diffère de la fumée inhalée en fumant la cigarette traditionnelle. Cependant, une étude de l’agence de santé américaine a révélé que les vapoteuses ont été à l’origine de près de 3 000 hospitalisations en 2020. Alors, quelles maladies pouvez-vous avoir avec la cigarette électronique ? Continuez la lecture pour le savoir.

Les maladies pulmonaires

L’utilisation excessive des cigarettes électroniques peut entraîner des difficultés respiratoires, une toux longue, des douleurs thoraciques, des nausées, de la fatigue, des vomissements et même de la fièvre.

Comme avec le tabac, vous inhalez de la nicotine avec les vapoteuses, ce qui expose vos poumons à des maladies. Selon les conclusions d’une étude de l’Université de Californie montrent que les vapoteurs ont 30 % de plus de risques de développer une maladie pulmonaire. Cela peut être :

  • L’asthme
  • Les lésions pulmonaires aigües
  • Une BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive)
  • Une bronchite

Pourquoi ? Parce que les cigarettes électroniques contiennent de l’acroléine, un herbicide principalement utilisé pour éliminer les mauvaises herbes. Les e-liquides utilisés renferment également plusieurs produits chimiques comme le nickel, l’étain, le plomb, le diacétyle et d’autres particules ultrafines qui sont nocifs pour le poumon.

Le risque est encore plus élevé avec des fumeurs de tabac qui essaient d’arrêter de fumer avec la cigarette électronique.

Les maladies cardiaques

Inhalez de la nicotine affecte votre santé cardiaque. Elle augmente votre tension artérielle et votre adrénaline, ce qui entraîne une accélération du rythme cardiaque et un risque accru de crise cardiaque, de maladie coronarienne ainsi que de problèmes de circulation sanguine.

Selon des études récentes, les vapoteurs sont 56 % plus susceptibles d’avoir une crise cardiaque. Les cigarettes électroniques produisent de l’acétaldéhyde, l’acroléine et le formaldéhyde, des produits chimiques à l’origine de maladies cardiovasculaires.

Même si vous débutez avec la cigarette électronique, vous êtes à risque.

Les lésions cérébrales

Ici également, la nicotine constitue la substance mise en cause. Elle impacte négativement les parties du cerveau qui contrôlent l’humeur, l’apprentissage, l’attention et le contrôle des impulsions. Elle endommage par ailleurs les connexions entre les cellules du cerveau.

Le plomb contenu dans la vapeur produite pendant le vapotage peut provoquer des lésions cérébrales. Ce qui diminue la capacité du cerveau à coordonner la réponse immunitaire de l’organisme. Vapoter accélère aussi le processus de vieillissement et favorise les maladies neurodégénératives.

Les maladies buccales

La bouche représente le premier signe du bien-être de votre organisme. Malheureusement, la nicotine réduit le flux sanguin et la nutrition de vos gencives. Les bactéries et tissus de votre bouche sont alors détruits entraînant des maladies bucco-dentaires.

À court terme, la nicotine peut provoquer des troubles du sommeil et de l’agitation, ainsi que d’autres symptômes comme des nausées, des vomissements et des plaies dans la bouche et la langue. À long terme, la nicotine, qu’elle soit inhalée par une cigarette électronique ou non, provoque le cancer.

Si fumer nuit gravement à la santé, vapoter non plus n’est pas sans risque. Cependant, pour limiter les risques de maladie, contrôlez la teneur en nicotine de l’e-liquide contenu dans votre cigarette électronique.