Le saviez-vous ? Le chanvre a plus de 25 000 usages connus ! Les biomasses qu’il produit constituent la matière première pour l’alimentation du bétail, la production de biocarburants, de papier et du textile. Les tiges sont utilisées pour produire du béton, les feuilles vous permettent d’avoir l’huile de CBD et les graines servent à obtenir l’huile de chanvre. Si vous recherchez une culture dans laquelle vous lancer, vous pouvez penser au chanvre. Il pousse plus vigoureusement que le maïs avec moins d’eau, de pesticides, d’herbicides et d’engrais. Alors, comment cultiver le chanvre ? On vous donne toutes les réponses !

Se conformer aux exigences légales

Avant de planter le chanvre, vous devez savoir que la culture de cette plante est encadrée par une loi rigoureuse.

Premièrement, pour des raisons de teneur en THC, vous n’êtes pas autorisé à ressemer vos propres graines de chanvre. Vous devez vous rendre à la Coopérative Centrale des Producteurs de Semences de Chanvre (CCPSC) pour obtenir des semences agréées. Vous obtenez alors un certificat de semence après avoir déclaré sur honneur la situation géographique de votre culture.

Ensuite, vous devez vous rendre à la gendarmerie et auprès de la Fédération Nationale des Producteurs de Chanvre (FNPC) pour déclarer que vous cultivez du chanvre.

Vous devez vous attendre à des visites inopinées dans le but de contrôler la teneur en THC de vos plantes. Vous n’êtes pas autorisé à exploiter les fleurs et les feuilles du chanvre : elles doivent être détruites ! Seules la tige et les graines seront utilisées. Si vous ne vous conformez pas à ces dispositions, votre culture qu’elle soit indoor ou outdoor sera déclarée illégale. Vous vous exposez donc à des risques de poursuites judiciaires.

L’étape de la culture

Que ce soit pour obtenir du chanvre textile ou les huiles, vous devez suivre les bonnes étapes pour cultiver cette plante. Vous semez les graines ou chènevis à l’endroit où elles devront pousser entre mars et avril. Ensuite, vous patientez jusqu’en septembre sinon octobre pour la récolte.

Le sol

Le sol doit être suffisamment drainé et contenir des matières organiques pour retenir l’humidité. Cultivez sur une terre profonde car, les racines du chanvre peuvent descendre jusqu’à 2 m pour chercher des nutriments

Essayez de cultiver le chanvre sur une surface plate et régulière. Sur un terrain irrégulier, avec des mottes de terre ou des ravines, vous créez des poches d’humidité où certaines plantes poussent dans des conditions pour lesquelles elles n’ont pas été conçues. 

L’arrosage

Pendant les 6 premières semaines, arrosez régulièrement les semis lorsque le sol est sec. Dans des conditions optimales, la graine peut germer en 24 à 48 heures et émerger en 5 à 7 jours. En 3 ou 4 semaines, la plante peut atteindre 30 cm de haut et 3 m en pleine maturité. Durant les phases de croissance et de floraison (entre juin et août), le chanvre n’a pas besoin de beaucoup d’eau.

Seule la récolte est fastidieuse dans la culture du chanvre : les fibres de la plante sont très solides. Ce qui peut constituer un défi même si vous utilisez une machine.

Avant de vous lancer dans la culture du chanvre, renseignez-vous auprès des autorités locales pour connaitre la procédure à suivre.